L’attaque chimique de Douma

David Broman / Réellement manipulée? Soi-disant présumée? La riposte, en tout cas, était illégale. Le 7 avril, alors que l’armée syrienne avait lancé un ultime assaut tant terrestre qu’aérien sur la ville de Douma afin de déloger le peu de ce qui restait là des milices luttant pour renverser le président Bachar al-Assad, des «témoignages»
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.