L’alliance internationale pour la protection du patrimoine/ Le Luxembourg compte contribuer 3 millions d’euros

Dans le cadre d’une réunion ministérielle de donateurs le 20 mars au Musée du Louvre à Paris, le Luxembourg s’est engagé dans l’alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les conflits armés. Sur invitation du président de la République française, François Hollande, le Grand-Duché a été représenté par le secrétaire d’État à la Culture, Guy Arendt.

Lors de son discours, Guy Arendt a remercié la France et les Émirats arabes unis d’avoir pris l’initiative de créer ce fonds de protection: «Si dans tous les conflits notre but premier est de protéger les populations civiles, la protection du patrimoine n’est nullement une entreprise secondaire. Car ce que les belligérants cherchent à détruire à travers le patrimoine culturel et artistique, c’est l’individu, ses racines culturelles et son histoire. En un mot: son identité et sa dignité.»

Le Luxembourg compte contribuer 3 millions d’euros dans les prochaines années. Une somme globale de 75,5 millions de dollars a été annoncée.

Communiqué

Lire aussi: Unesco/Patrimoine menacé par le terrorisme: plus de 75 millions de dollars mobilisés