La ministre de la Culture défend «Luxembourg, espèce de tas de merde vicieux»

Photo: Richtung 22

Le titre d’une pièce n’est pas une des conditions pour obtenir un subside pour une création théâtrale défend la ministre Maggy Nagel.

Elle répond en ces termes au député ADR Fernand Kartheiser, offusqué par une affiche de promotion d’une pièce intitulée «Lëtzebuerg, du hannerhaltegt Stéck Schâiss », qui pourrait se traduire par « Luxembourg, espèce de tas de merde vicieux ». La manifestation y était annoncée comme « un spectacle d’information » ou une « soirée de Nation Branding » et le logo du ministère de la Culture figurait sur l’affiche. De quoi chatouiller le patriotisme exacerbé du député.

Nagel ne se démonte pas : le collectif étudiant Richtung22 – connu pour son style direct et ses critiques de la société – a bien reçu 2.000 euros pour l’écriture, les répétitions et les représentations. « Dans le respect du droit fondamental qu’est la liberté d’expression, il m’importe en tant que ministre de la Culture que quelqu’un renvoie le reflet de la société » insiste-t-elle. Par ‘ailleurs, même si le gouvernement soutient le concept du Nation Branding, il faut permettre qu’on le questionne.

Et de rappeler que toutes les demandes de subsides sont analysés sur base de critères précis comme la qualité artistique, l’innovation, le budget, le public cible, la reconnaissance et l’impact. La ministre tient particulièrement « à donner la possibilité à des jeunes gens créatifs de réaliser leurs projets en toute liberté ».

Le collectif Richtung 22 s’est fait remarquer au travers des clips produits dans le contexte de la réforme constitutionnelle. Il a aussi cosigné une « lettre à la bourgmestre de Luxembourg » au plus fort de la saga médiatique autour des mendiants dans la capitale.

La pièce «Lëtzebuerg, du hannerhaltegt Stéck Schâiss » a été représentée quatre fois (dernière soirée ce 24 septembre) et a fait salle comble. L’entrée était gratuite.

Laurence Harf

Lire aussi: Une nouvelle «lettre ouverte à la bourgmestre de Luxembourg»

Infos sur le collectif sous http://richtung22.org/

1 commentaire