La «ludification», c’est sérieux… / Quand les mécanismes du jeu se transfèrent dans l’entreprise en mouvement

Prédisposé au jeu, l’humain peut se former en tant que ressource. On l’appelle la «gamification» mais les francophones, du Québec notamment, lui préfèrent la «ludification». La base de cette théorie qui fait son chemin dans les entreprises, c’est le transfert des mécanismes du jeu dans d’autres domaines, par exemple des situations d’apprentissage, de travail, de
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.