Juncker propose que les fonctionnaires britanniques de l’UE deviennent Belges

Les fonctionnaires britanniques de l’Union européenne devraient pouvoir obtenir un passeport belge s’ils le demandaient, a déclaré mercredi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, s’adressant au Premier ministre Charles Michel.
Le chef de l’exécutif européen a relayé devant le Parlement européen les préoccupations de ces Britanniques qui s’apprêtent à perdre leur statut de citoyens européens, redoutent de perdre leurs emplois et s’interrogent sur les perspectives de leurs carrières.
Juncker a ensuite invité les autorités belges à se montrer aussi généreuses et accueillantes avec les ressortissants britanniques qu’elles le sont avec les institutions du bloc communautaire.
Le président de la Commission a assuré le mois dernier aux fonctionnaires britanniques qu’ils ne seraient pas limogés après le Brexit en dépit d’une disposition légale qui prévoit que les membres du personnel de l’Union soient des citoyens européens.
La Belgique peut accorder sa citoyenneté à ceux qui vivent sur son sol depuis au moins cinq ans mais certains Britanniques qui remplissent cette condition et qui y vivent pour certains d’entre eux depuis des décennies ont vu leurs demandes rejetées parce que les autorités belges considèrent que leur statut, proche de celui des diplomates, leur a permis d’échapper au fisc local.
Charles Michel est resté évasif dans sa réponse à Jean-Claude Juncker, tout en reconnaissant que la jurisprudence belge ne s’était pas montrée constante sur la question.

Reuters