Johnny Hallyday sur scène contre la maladie avec ses Vieilles Canailles

La musique contre la maladie: Johnny Hallyday, qui lutte depuis plusieurs mois contre un cancer, fait un retour très attendu sur scène samedi soir à Villeneuve d’Ascq, avec ses compères Jacques Dutronc et Eddy Michell, pour la première date de la tournée des Vieilles Canailles.

C’est sur le coup de 20H30 que les trois septuagénaires apparaîtront sur la scène du Stade Pierre Mauroy. Ils seront accompagnés par un orchestre au cours de ce concert qui durera deux heures et débutera par « Les Play Boys », une chanson du répertoire de Dutronc. Mais tous les regards seront forcément rivés sur Johnny, qui a donné des signes rassurants sur son état de santé cette semaine.

Arrivé il y a une dizaine de jours en France en provenance de Los Angeles où il vit et où il suit un traitement contre la maladie, la légende du rock français, qui fêtera jeudi ses 74 ans, est apparu déterminé en conférence de presse mardi, au lendemain d’une apparition plus en retrait au 20H00 de TF1. « Je vais du mieux possible, je me soigne, je lutte, je me bats et j’espère bien m’en sortir », a-t-il dit face aux journalistes. En mars il avait annoncé qu’il se soignait pour un cancer dépisté plusieurs mois plus tôt, tout en précisant alors qu’il ne mettait pas ses jours en danger.

Apparu « en forme » cette semaine lors les séances de répétition à la Seine Musicale, selon une source proche de la production, Johnny entrevoit ce retour comme une thérapie par la musique et ce qu’il aime le plus: se produire en public. « J’avais à coeur de faire cette tournée, car pour moi c’est bénéfique moralement », a reconnu le chanteur, qui a par ailleurs commencé l’enregistrement d’un nouveau disque ces dernières semaines en Californie.

– ‘C’est un battant’ –

C’est lui qui est à l’inititative de cette reformation des Vieilles Canailles pour 17 shows en France, en Belgique et en Suisse. Trois ans après les concerts de Bercy, il a convaincu ses deux amis d’adolescence de repartir pour un tour afin d’en faire profiter un public plus large. « C’était dommage de n’avoir fait que Paris la première fois, beaucoup de fans me demandaient de venir faire (la tournée) en province », a-t-il expliqué.

Le public verra une déclinaison du spectacle de 2014, avec des chansons des uns et des autres interprétées en solo, en duo ou en trio. Le tout entrecoupé d’intermèdes où canailleries seront de rigueur. « Le but de ce spectacle, c’est de se foutre un peu de notre gueule », a dit l’interprète d' »Allumer le feu », invoquant l’esprit du Rat Pack, cette formation des années 50 qui avait notamment réuni Dean Martin et Sammy Davis Jr autour de Frank Sinatra. Selon la production, 90% des billets ont été écoulés. Après la semaine promotionnelle à laquelle vient de se plier le trio, l’espoir de vendre les places restantes est grand. Et ce, même si leur prix a irrité pas mal de fans, puisqu’un billet coûte entre 84 euros et 235 euros.

Condition sine qua non de la tenue de cette tournée qui se terminera à Carcassonne le 5 juillet, les trois artistes rentreront en avion chez eux à Paris après chaque concert. « Cela m’évitera de manger de la salade gourmande à une heure du matin à l’hôtel », a argué Eddy Mitchell. A propos de son copain qu’il connaît depuis ses 15 ans, Eddy a affirmé: « ce que j’aime chez Johnny c’est que c’est Robocop a lui tout seul, il est recousu de partout mais c’est un battant ».