Jean Asselborn à la conférence de Genève sur l’Afghanistan

Le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, s’est rendu à Genève afin de participer à la conférence sur l’Afghanistan qui s’est tenue le mercredi, 28 novembre.

Depuis 2001, les contributions du Luxembourg en faveur de l’Afghanistan se sont élevées à près de 89 millions d’euros. Il s’agit d’aide humanitaire et de projets de coopération au développement, mais aussi d’appui sécuritaire. Depuis 2003, le Grand-Duché a également mis à disposition plus de 320 militaires, dans le cadre des missions de l’OTAN en Afghanistan et entend contribuer à hauteur de 4 millions d’euros par an, jusqu’en 2024, en faveur du fonds d’affectation spéciale pour l’armée nationale afghane.
«À l’horizon 2020, mon pays aura fourni une assistance de plus de 100 millions d’euros à l’effort de stabilisation de l’Afghanistan», a résumé Jean Asselborn, en soulignant que «ces contributions ne sont pas vaines. Les progrès sont là.

Le chef de la diplomatie luxembourgeoise a ensuite rappelé qu’une paix durable en Afghanistan ne pourra être atteinte que par un processus politique négocié, «dans un esprit d’ouverture et de compromis» et a dans ce contexte salué l’offre de paix formulée lors du processus de Kaboul II, ainsi que les différentes tentatives de dialogue avec les talibans qui ont été lancées.

Il a de même encouragé les autorités afghanes à accorder une attention particulière aux droits des enfants et aux droits des femmes, à mettre en place des mesures visant à prévenir les mariages forcés, la torture et la discrimination, et à protéger les droits fondamentaux des défenseurs des droits de l’homme, ainsi que des journalistes.

Communiqué