Propos recueillis parStéphanie Fontenoy / Par son point de vue d’amoureux éclairé de la Turquie, Sébastien de Courtois prend le lecteur par surprise dans ses Lettres du Bosphore*. A l’heure où la critique de la «Sublime porte» et de son tonitruant leader Recep Tayyip Erdogan est légion, l’auteur et historien français installé à Istanbul livre
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.