Intériorité citoyenne / Plaidoyer pour la communication non-violente

Alain Ducat / Ni gourou, ni donneur de leçons, Thomas d’Ansembourg se veut tout simplement apôtre de l’intériorité citoyenne, de la communication non-violente, de l’écoute des autres qui commence par celle de soi. «La paix ne tombe pas du ciel. Elle n’est pas le fait d’un prince, elle est le fruit d’un travail…», dit ce
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.