Les images font-elles écran?/«Colette» de Wash Westmoreland

Manfred Enery et Misch Bervard / Le cinéaste Wash Westmoreland, pour célébrer la grande Colette, a choisi le très prisé dispositif du biopic. C’est plutôt judicieux pour un personnage littéraire qui fut aussi mime, danseuse nue, journaliste, actrice, rédactrice pour la presse de caniveau, esthéticienne, conférencière, et mondaine atypique. Les plus grands biographes ont tenté
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.