«Notre heure a sonné»

Jérôme Quiqueret/ La première élection au suffrage universel directest aussi celle de la première femme députée,la socialiste Marguerite Thomas-Clement. Dans les pays européens qui ne l’avaient pas encore introduit, l’épreuve de la Première Guerre mondiale a achevé de légitimer le droit de vote des femmes. Elles s’étaient montrées décisives en soutien à l’arrière des hommes
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.
PARTAGER
Article précédentL’éternel retour
Article suivantMondialement reconnu