Haute couture sur roues / Les belles italiennes

Ettore Bugatti revendiquait l’adage «le beau, c’est le luxe». Dès la création de son entreprise, en 1909, le célèbre constructeur automobile italien s’est attelé à ciseler des belles mécaniques habillées d’une élégance toute transalpine. Ses concurrents originaires de la péninsule ont aussi adopté un style qui a alimenté la légende des «belles italiennes». Maserati (1914),
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.