Les grands formats d’Olivier Debré exposés pour la première fois à Tours Tours

Six toiles monumentales, de 9 mètres sur 4 mètres, du peintre abstrait Olivier Debré (1920-1999) ont été rassemblées pour la première fois à Tours au Centre de création contemporaine qui porte le nom de cet artiste originaire de Touraine.

Sous le titre « Les Nymphéas d’Olivier Debré » (en forme de « clin d’oeil » à l’oeuvre de Claude Monet), l’exposition évoque, grâce aux six plus grandes huiles sur toile d’Olivier Debré, la disparition de la figure au profit d’une expression plus plastique et mentale. « Olivier Debré est dans l’abstraction et puise son inspiration dans la nature », à l’instar de Claude Monet, relève Marine Rochard, chargée des expositions au Centre de création contemporaine Olivier Debré (CCC OD).

Monet avait peint 250 toiles, les Nymphéas, à partir de son jardin et du bassin de nénuphars à Giverny (Eure). « La disparition du sujet est la grande révolution picturale du vingtième siècle. La photographie devient la technique de représentation. Et, petit à petit, les peintres font disparaître les sujets », explique Alain Julien-Laferrière, directeur du CCC OD. Les tableaux géants d’Olivier Debré familièrement appelés selon leurs couleurs dominantes (« le bleu », « le rouge », « le jaune », « le vert »…) symbolisent la Loire à toutes les saisons, le soir au coucher du soleil ou l’été par fortes chaleurs. « Ce sont moins des représentations directes du fleuve que des interprétations de sa fluidité, de sa liquidité », souligne Marine Rochard. Les toiles se font face et occupent intégralement les murs et l’une d’entre elles est à même le sol sur des tasseaux de bois, « car Olivier Debré peignait souvent à l’horizontale », observe Alain Julien-Laferrière.

Le peintre, mort à 79 ans, séjournait régulièrement près d’Amboise (Indre-et-Loire). Il avait aussi aménagé, dans une vieille Ford jaune, un atelier ambulant lui permettant de s’installer sur les bords de la Loire. Le CCC OD a acquis, grâce à une donation de la famille de l’artiste, cinq des six toiles d’Olivier Debré présentées à Tours.

La sixième (« Gris bleu, taches bleues de Loire ») a été acquise par la Banque européenne d’investissement pour figurer dans son siège social au Luxembourg. Exposition du 5 mai au 6 janvier 2019, « Galerie blanche » du CCC OD.