Le grand chelem de Xavier Bettel

THIERRY NELISSEN /Bourgmestre puis Premier ministre «sans jamais être candidat»:un itinéraire au culot, avec une bonne dose de créativité. L’amour des futilités est-il un gage de légèreté? Essayer de parler d’un sujet sérieux avec le Premier ministre Xavier Bettel alors qu’il parcourt une rue commerçante tient de l’impossible équation. Il court, selfise, serre deux cents
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.