Le goût des choses /Lucie Majerus et Daniel Wagener, créateurs effervescents

Marie-Anne Lorgé / Daniel Wagener et Lucie Majerus, on les voit partout; ces deux électrons hybrides, particulièrement attachants, expérimentateurs de «savoir-faire», partagent un même propos: la migration des objets. Mais là où Daniel s’essaie à transgresser, Lucie s’applique à analyser, la tête farcie de lectures, de références, de citations, qu’elles transforment en réflexions et dessins
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.