Géostratégie de l’imprévisible / Trump à Bruxelles au sommet de l’Otan, puis à Helsinki avec Poutine

Jean Portante / Le double mouvement de la visite en Europe de Donald Trump, ces jours-ci, en dit long sur la stratégie de la Maison Blanche. A l’Otan, qu’il vouait aux gémonies il n’y a pas si longtemps, lui qui abhorre quand autour d’une table il y a plus d’un interlocuteur en face de lui,
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.