France /Nouvelles chutes de neige, 27 départements en alerte

Les flocons reviennent, et avec eux les consignes de « vigilance »: la neige est arrivée vendredi par le nord et l’ouest de la France, touchant notamment la région parisienne qui espère éviter une nouvelle pagaille.

La neige a commencé à tomber par le nord-ouest de la France (Poitou-Charente, Normandie, Hauts-de-France), selon Météo-France, qui attend « jusqu’à 3 à 7 cm de neige fraîche » sur les 27 départements en vigilance orange du centre au nord du pays.

On devrait donc rester en-deçà des chutes de neige de mardi-mercredi, qui avaient engendré de spectaculaires perturbations en Ile-de-France.

A Paris et en banlieue, les habitants s’efforçaient de s’adapter à ce coup de froid. Au Vésinet (Yvelines), des joggeurs ont enfilé des crampons pour affronter les trottoirs encore en partie verglacés. A Bobigny (Seine-Saint-Denis), Fatoumata, 56 ans, qui confie avoir « peur de sortir » à cause des « plaques de verglas », avançait avec prudence, accrochée au bras de sa fille.

Dans la capitale de nouveau sous les flocons en milieu de matinée, la tour Eiffel restera fermée aux visiteurs vendredi et samedi « toute la journée », la neige et le verglas ayant rendu les plateformes et escaliers « impraticables ».

Le jardin des Tuileries garde aussi portes closes. Face à ce « nouvel assaut de l’hiver », le ministère des Transports a renouvelé son appel à « une vigilance particulière ». En écho, le ministère de l’Intérieur et la préfecture de police de Paris ont de nouveau appelé les automobilistes à « ne pas utiliser leurs véhicules ». Vers 10H00, la circulation routière en région parisienne était fluide avec 27 kilomètres de bouchon cumulés, un niveau plus faible que d’ordinaire, selon le site officiel Sytadin. « Il n’y a pas grand monde, c’est vraiment fluide », a témoigné Kenan, 49 ans, travailleur dans le bâtiment.

Au sud-ouest de Paris, la route nationale 118, symbole de la pagaille de mardi soir – 1.500 à 2.000 automobilistes y avaient été bloqués par la neige -, restera fermée à la circulation jusqu’à samedi midi. Côté transports publics, la RATP a prévu un trafic « normal » dans le métro et le RER, et « quasi normal » pour les bus.

La SNCF a annoncé un trafic normal sur l’ensemble des axes TGV et un retour progressif à la normale pour le Transilien. Mais le trafic pourrait évoluer en fonction des conditions météorologiques.

A Roissy et Orly, la neige attendue « n’est pas un problème », a assuré Aéroports de Paris, les stations de dégivrage étant à l’oeuvre. Par ailleurs, la région des Hauts-de-France a suspendu les transports scolaires et interurbains vendredi dans ses cinq départements. Le ramassage scolaire restera également suspendu en Essonne, dans les Yvelines, le Val-d’Oise et la Seine-et-Marne.

Rouverte jeudi, la circulation des poids lourds en région parisienne était de nouveau interdite depuis 05H00. Un millier de camions restaient garés sur des aires de stockage. Mais l’interdiction sera levée « dès que possible », peut-être dès vendredi soir, a affirmé le préfet de police de Paris Michel Delpuech, en réponse à la colère des transporteurs routiers. Les poids lourds devaient au départ être interdits jusqu’à samedi midi.

La déléguée générale de la Fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), Florence Berthelot, a dénoncé jeudi un « manque de coordination » et une « publication trop tardive » des décisions d’interdiction de circulation. Selon elle, l’impact économique est d’au moins 60 millions d’euros de pertes par jour. Conséquence de ces restrictions: certaines usines de région parisienne se sont trouvées en arrêt technique. Enseignes de distribution et commerçants ont également été privés de livraisons et se sont trouvés en rupture de stocks, a souligné la Chambre de commerce et d’industrie francilienne. L’impact a toutefois été limité, les clients ayant été plus rares. La préfecture d’Ile-de-France a annoncé la mise en place d’un guichet unique pour les entreprises dont l’activité a été perturbée par les récentes crues et les chutes de neige.