France Gall restera dans les mémoires au Luxembourg, écrit Juncker à Macron

This file photo taken on March 21, 1965 shows French singer France Gall (R) flanked by French singer and musician Serge Gainsbourg

France Gall, décédée dimanche à Paris des suites d’un cancer à l’âge de 70 ans, « restera dans les mémoires » au Luxembourg, a souligné lundi Jean-Claude Juncker dans une lettre au président français Emmanuel Macron, rappelant que la chanteuse française avait remporté l’Eurovision en 1965 pour le compte du Grand-Duché.

« Le Luxembourg lui doit une très belle victoire au concours de l’Eurovision en 1965, qui restera dans nos mémoires comme le début d’une longue et belle carrière au cours de laquelle elle a su se renouveler avec talent », écrit dans cette lettre de condoléances, dont l’AFP a obtenu copie, le président de la Commission européenne et ancien Premier ministre du Luxembourg.

Ce soir de concours à Naples (Italie), la prestation de l’interprète de « Poupée de cire, poupée de son », chanson écrite par Serge Gainsbourg, s’est avérée « un véritable triomphe », s’est souvenu le quotidien luxembourgeois L’Essentiel.

Pourtant « rien n’était gagné d’avance », a ajouté le journal, « pendant les répétitions, Serge Gainsbourg est hué par les musiciens de l’orchestre de la Rai et menace de retirer la chanson du concours ».

A l’époque, le Luxembourg enregistre sa deuxième victoire à l’Eurovision grâce à un artiste français. L’acteur et chanteur Jean-Claude Pascal, connu pour avoir interprété des chansons de Gilbert Bécaud, a remporté le concours en 1961 avec « Nous les Amoureux ». C’est une pratique habituelle pour ce petit pays qui compte parmi les pays fondateurs du concours (avec Allemagne, Belgique, France, Italie, Pays-Bas et Suisse), de demander à être représenté par des étrangers à l’Eurovision.

« On n’a pas un réservoir d’artistes comme les grands », a expliqué lundi à l’AFP Steve Schmit, directeur des contenus chez RTL Luxembourg. S’il ne participe plus à l’Eurovision depuis 1994, le Grand-Duché affiche cinq victoires au compteur, dont quatre grâce à des Français et une autre, en 1972, due à la chanteuse grecque Vicky Leandros.

D’autres artistes français ont représenté le Luxembourg sans toutefois gagner, comme Hugues Aufray (1964) et Michèle Torr (1966).

Parmi les Belges ayant défendu les couleurs du Grand-Duché on compte Plastic Bertrand en 1987 et Lara Fabian l’année suivante.

La dernière participation du pays au concours remonte à 1993.

Des raisons financières ont eu raison de cette tradition de plusieurs décennies. « La participation coûte cher et après, il y a toujours le risque que si vous gagnez, de devoir organiser le concours l’année suivante », a confié M. Schmit.