Sur le fil de la pensée / «Driven» au Grand Théâtre

Karine Sitarz / Dans son nouveau spectacle, Jean-Guillaume Weis propose des séquences qui sont autant de variations sur la créativité, autant d’hommages à la danse. Dialogue croisé entre trois danseurs. Comment quitter la scène? La question tourmente le danseur-chorégraphe Jean-Guillaume Weis qui, à l’approche de la cinquantaine, propose avec Driven une réflexion sur la difficulté
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.