Facebook va ouvrir la page d’accueil de Messenger aux publicités

Facebook va permettre l’insertion de publicités sur la page d’accueil de son service de messagerie instantanée Messenger, a annoncé le groupe mardi, nouveau moyen pour le géant du net d’accroître encore ses recettes publicitaires.

Après des tests « prometteurs » en Australie et en Thaïlande, « les pubs dans Messenger sont généralisées », écrit le groupe dans un communiqué, soulignant que 1,2 milliard de personnes utilisent Messenger régulièrement. Concrètement, Facebook invite les annonceurs à créer des publicités pour la page d’accueil de l’application mobile Messenger, qui leur permettront d’atteindre plus largement les utilisateurs.

Actuellement, les annonceurs ne peuvent atteindre que les utilisateurs de Messenger qui sont déjà en conversation avec eux. Facebook ne précise pas quand le grand public commencera à voir ces publicités dans le menu d’accueil. Cette annonce intervient alors que Facebook cherche de nouveaux moyens d’accroître encore sa part de marché de la publicité numérique, qui constitue l’essentiel de son chiffre d’affaires.

Le réseau social, qui revendique depuis peu 2 milliards d’utilisateurs mensuels, est arrivé à saturation: il n’y a plus de place pour y placer davantage de publicités, d’où le choix d’ouvrir Messenger beaucoup plus largement aux annonceurs.