Étienne Schneider rejette l’idée de la participation de l’armée luxembourgeoise à une mission en Irak

Le Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, Étienne Schneider participera à la réunion des ministres de la Défense de l’OTAN les 7 et 8 juin à Bruxelles.

La réunion vise également à préparer les travaux du prochain sommet de l’OTAN qui se tiendra le 11 et le 12 juillet à Bruxelles. C’est lors de ce sommet que l’OTAN finalisera les dispositions d’une mission de formation en Irak que le Grand Quartier général des puissances alliées en Europe planifie actuellement.

Le Vice-Premier ministre, ministre de le Défense, Étienne Schneider, a décidé que l’armée luxembourgeoise ne se rendra pas sur le territoire irakien. Compte tenu des capacités et des compétences spécifiques de l’armée luxembourgeoise, la contribution luxembourgeoise se limitera à former des spécialistes de l’OTAN aux technologies de communication par satellites, ainsi qu’à mettre à disposition de la bande passante et des terminaux de communication mobiles.

Étienne Schneider a déclaré : « Étant donné que les assurances quant à la sécurité des troupes sur place en Irak me semblent insuffisantes, le Luxembourg n’enverra pas de détachement sur place. »

Communiqué