Entre Pelé et Platoche / Le francique est reconnu par le gouvernement brésilien

Maurice Magar /Les vagues d’émigration vers le Nouveau Monde, qui ont commencé au XVIIIe siècle, sont responsables d’une exportation linguistique des plus curieuses. Si Pelé avait croisé Michel Platini sur un terrain de foot, en quelle langue auraient-ils échangé? Peut-être en platt lorrain parlé par deux millions de Brésiliens. «Il s’agit d’un terme générique, explique
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.