En pratique/Le tourisme doit s’ouvrir, notamment aux moins valides

Prévoir des infrastructures adaptées, c’est déjà bien. Le faire savoir, c’est encore mieux. Que le développement du tourisme figure à l’agenda des autorités compétentes, représentées par la secrétaire d’Etat Francine Closener, c’est presque une évidence. Pour un pays comme le Luxembourg, ce secteur représente un pan non négligeable de l’économie, qu’il accompagne d’ailleurs au gré
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.