Eloge de la fragilité / Réparer les vivants,avec Alessandro D’Avenia et Jean-Louis Chrétien

Corina Ciocârlie / Deux auteurs contemporains se penchent surle même sujet pour rappeler le secret de notre art de vivre, hérité de Saint-Augustin et de Leopardi: défendre les choses fragiles. Il s’agit avant tout d’une sagesse à transmettre aux jeunes générations, souvent obnubilées par «la fatigue du quotidien, véritable course d’obstacles, espace d’obligations sans fin,
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.