Economie & société / P… deux cents ans!

Marc Fassone / Deux cents ans! C’est le temps qu’il faudra, selon le Forum économique mondial pour que la parité au travail soit atteinte. Il semble bien que ces experts se trompent, le problème sera solutionné bien avant. Car, pour d’autres experts, le travail aura disparu dans trente ans. Et donc la question de l’égalité aussi.

Leur thèse? La révolution techno-numérique va rendre obsolète le statut du travail dans nos sociétés. L’activité ne parvient plus à absorber le flux d’innovation. Autrement dit, le concept Schumpetérien de la destruction créatrice est moribond. Les nouvelles activités créées génèrent, certes, de nouveaux emplois à forte valeur ajoutée, mais pas assez pour remplacer les emplois détruits. Le Forum pointe d’ailleurs qu’il y a désormais moins de femmes que d’hommes dans le monde du travail à cause de l’impact de l’automatisation sur les postes traditionnellement occupés par elles. Et qu’elles sont sous-représentées dans les secteurs clés de la révolution technologique.

Les acteurs économiques en sont conscients. Ils ne parlent plus de l’emploi comme d’un créateur de richesses mais comme d’un centre de coûts. Qu’il faut contrôler. Pour satisfaire l’actionnaire. Mais aussi pour rester compétitifs. Pour survivre. En délocalisant ou en automatisant. Une pensée aux salariés de Clearstream…

Et les politiques? Ils constatent que la croissance ne crée plus que marginalement de l’emploi. Et semblent incapables de théoriser la nouvelle relation revenu-travail. N’oublions pas ce conseil: en cas de panne, vite un gilet jaune…