Du zeste au fruit /Au Kinneksbond, à Mamer: l’«Orangery» de verre d’Anne Claude Jeitz & Alain Calliste, et Barbara Idzikowska

Ving-huit quartiers d'orange en verre, suspendus dans l'espace, selon une géométrie que des projections lumineuses subliment
C’est un ballet aérien de croissants en verre aussi fin et translucide que du sucre soufflé. Une poésie à l’état pur. Une allégorie aussi, celle de l’Europe. Attention, fragile! L’œuvre – une installation en suspension, là, au beau milieu du grand hall d’entrée du Centre culturel de Mamer – est de toute beauté. Hypnotique comme
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.