Deux élèves albanais risquent d’être renvoyés en toute insécurité

Dans un communiqué publié par le comité d’élèves du Lycée de Garçons à Esch-sur-Alzette, celui-ci fait appel à la solidarité pour deux élèves, d’origine albanaise, obligés de retourner dans leur pays natal.

Arrivés, il y a cinq ans au Luxembourg, les enfants albanais ont dû quitter leur pays natal, craignant d’y être persécutés. Selon des informations relevées par le journal WOXX, les parents étaient des avocats et poursuivis par la mafia albanaise. C’est en effet le 1er juin 2017 que le père de famille a été retrouvé mort en Albanie, la piste criminelle est en ce moment privilégiée.

Le comité d’élèves du lycée se voit scandalisé par le retour forcé ordonné par l’administration, en rappelant que cette situation serait en opposition avec les droits de l’homme. «Immoral et inhumain », tels sont les mots utilisés dans le communiqué pour décrire la décision administrative.

En effet selon le comité, les demandeurs de protection internationale seraient des excellents élèves et parfaitement intégrés. Une lettre officielle de la direction et du corps enseignant a été déjà adressée au Premier ministre, au ministre des Affaires étrangères et au ministre de l’Éducation nationale, afin de demander l’annulation de cette décision, celle-là est cependant restée sans réponse, précise le WOXX.

Alexeji Nickels