Décès du grand-duc Jean du Luxembourg à l’âge de 98 ans

Le grand-duc Jean de Luxembourg, qui a régné 36 ans sur son pays, est décédé à l’âge de 98 ans, a annoncé la Cour dans un communiqué mardi matin. Il a régné de 1964 à 2000, date à laquelle il a abdiqué en faveur de son fils Henri, actuel souverain.

Les funérailles de l’ex grand-duc seront célébrées le 4 mai à la cathédrale de Luxembourg.

C’est ce que vient d’annoncer son fils, le Grand Duc Henri dans un bref message:

Message de Son Altesse Royale le Grand-Duc:

C’est avec grande tristesse que je vous fais part du décès de mon père bien-aimé, Son Altesse Royale le Grand-Duc Jean, qui nous a quittés dans la paix, entouré de l’affection de sa famille.

Les Luxembourgeois sont toujours restés très attachés à la personnalité de Jean, qui fut soldat de l’armée britannique durant la Seconde Guerre mondiale, et participa à ce titre au Débarquement de Normandie.

« Sa disparition est une grande perte pour le grand-duché et pour l’Europe « , a tweeté le président de la Commission européenne, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, ancien Premier ministre.

« Le grand-duc Jean était, est et restera un symbole de notre histoire et de notre pays », a réagi mardi matin le Premier ministre, Xavier Bettel.

« C’était le héros de mon enfance« , a réagi pour l’AFP le journaliste franco-luxembourgeois Stéphane Bern« Il est le seul chef d’Etat à avoir participé activement au Débarquement de Normandie « , a précisé celui qui l’avait interviewé pour la première fois en 1989.

 

Hospitalisé depuis la mi-avril pour une infection pulmonaire, il était encore apparu publiquement fin mars, à l’occasion d’un forum organisé par sa belle-fille, la grande-duchesse Maria Teresa, consacré aux violences sexuelles en zone de guerre.

Né le 5 janvier 1921, Jean de Luxembourg était le fils de la grande-duchesse Charlotte de Luxembourg et du prince Félix de Bourbon de Parme. Le prince Félix, son père, appartenait à la famille des Bourbon-Parme et descendait en ligne directe du roi Louis XIV par Philippe V d’Anjou, roi d’Espagne pendant plus de 40 ans au début du XVIIIe siècle.

Sa mère, la grande-duchesse Charlotte, appartenait à la branche aînée, ou walmarienne, de la Maison de Nassau.

Jean de Luxembourg a épousé en 1953 la princesse Joséphine-Charlotte de Belgique, soeur des anciens rois des Belges Baudouin et Albert II.

Populaire, réputé simple et affable, l’ancien monarque, fines lunettes et moustache, vivait en retrait depuis son abdication en octobre 2000, et le décès en 2005 de son épouse Joséphine-Charlotte.

Le couple a eu cinq enfants : Marie-Astrid, Henri, Jean, Margaretha et Guillaume.

Le grand-duc Jean avait choisi la veillée de Noël 1999 pour annoncer publiquement son abdication en faveur de son fils aîné Henri, alors âgé de 45 ans. « J’ai l’intime conviction qu’à l’aube du nouveau millénaire, et après plus de 35 ans de règne, il est sage de me retirer des affaires de l’Etat », avait-il expliqué.

La transition s’était déroulée le 7 octobre 2000. Elle avait été reportée à la dernière minute d’une semaine, et les cérémonies officielles avaient été réduites en raison de la convalescence du prince Guillaume, fils cadet de Jean, victime d’un grave accident de la route un mois plus tôt en France.

Lors de l’invasion du grand-duché par les troupes allemandes, le 10 mai 1940, la famille régnante se réfugie en France, puis au Portugal, enfin à Londres, où elle est accueillie par la famille royale britannique et où est installé le siège provisoire du gouvernement luxembourgeois en exil.

Jean s’engage dans l’armée britannique en novembre 1942, et est promu en mars 1944 lieutenant du corps d’élite des Irish Guards. Cinq jours après le débarquement du 6 juin 1944, le régiment du prince Jean traverse la Manche et débarque à Bayeux, en Normandie, puis participe à la libération de Luxembourg en septembre 1944.

En 1995, il a été nommé par Sa Majesté la Reine Elisabeth II général honoraire de l’Armée britannique.

Sur le plan international, la monarchie luxembourgeoise, de tradition catholique, donne une certaine visibilité à ce pays de 600.000 habitants et d’une superficie de 2.586 km².

Le rôle du grand-duc est purement représentatif. D’après l’article 33 de la Constitution, il exerce seul le pouvoir exécutif, mais l’article 45 stipule que tous ses actes doivent être contresignés par un ministre, qui en prend la responsabilité politique. Dans la pratique, il se limite donc à respecter les décisions du gouvernement et des députés.