Danser sans faux pas / «Foxtrot» de Samuel Moaz

Manfred Enery /L’un des événements majeurs du dernier LuxFilmFest est en salle. Revoir d’office le film de Samuel Moaz est nécessaire par les temps qui courent. Après Lebanon, le cinéaste israélien poursuit son travail avec un nouveau film de guerre. Dans Lebanon (Lion d’Or à Venise 2009), il nous immergeait dans l’habitacle d’un char avec
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.