Cyberattaques: l’UE dénonce un « acte agressif » du renseignement militaire russe

L’Union européenne a dénoncé jeudi un « acte agressif » de la part du renseignement militaire russe, impliqué selon Londres, Canberra et La Haye dans une série de cyberattaques, dans un communiqué commun de ses plus hauts dirigeants.

« Cet acte agressif témoigne d’un mépris pour l’objectif solennel de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) », visée par une tentative de piratage, ont écrit le président du Conseil européen Donald Tusk, le président de la Commission Jean-Claude Juncker et la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini dans un communiqué commun.

« Nous déplorons de telles actions, qui portent atteinte au droit international et aux institutions internationales », ont-ils ajouté.