Crise existentielle

«La veille du grand soir. Mai 68»de Patrick Rotman et Sébastien Vassant (Seuil Delcourt) Jacques Hillion / Comment raconter Mai 68? Par la voix d’un étudiant qui s’initie à la politique en participant aux manifestations, par celles des ouvriers en grève qui refusent de suivre les syndicats ou en fréquentant les allées du pouvoir… Ce
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.