Friture Henriette en tournée avec «Frittparade 2000»

Josee Zeimes / Le collectif d’artistes Maskénada, sans domicile fixe, s’installe pour l’été dans la Friture Henriette, en parcourant le Luxembourg: émotions fortes et éclats de rire.

Pour son 20e anniversaire Maskénada va à la rencontre du public et pose ses valises dans divers endroits du pays pour faire la fête tout en restant fidèle à ses objectifs. La comédie Frittparade 2000 ou Dem Frittekätt seng ketchuprout Revanche (La revanche rouge ketchup de Catherine la Frite) de Serge Tonnar et Misch Feinen, en collaboration avec la metteure en scène Marion Rothhaar, veut intégrer le public dans le spectacle, les comédiens se mêlant aux spectateurs, jouant parmi eux et avec eux.

La frontière salle/scène est transgressée. Acteurs et spectateurs se trouvent côte à côte dans la jolie construction en bois aménagée en restaurant/salle de spectacle par Anouk Schiltz.

Des acteurs non professionnels se joignent aux professionnels et forment un ensemble entraînant, pétillant de vie et là où l’histoire tourne quelque peu en rond, le dynamisme des comédiens qui jouent, chantent, dansent, se démènent, fait plaisir à voir et illustre aussi l’interaction des diverses disciplines, un signe de marque maskénadien.

Serge Tonnar crée un univers qui s’inspire des années 80, une époque qui se reflète au niveau de la musique et des costumes de la griffe de Peggy Wurth. Le texte fait de nombreuses références à des films et a recours à certaines techniques cinématographiques, notamment au slapstick. Le burlesque règne, l’imprévu fait irruption, les effets grossissants abondent (des portes grincent, des pas résonnent).

Jouer un rôle

Chaque personnage joue un rôle, porte un masque en simulant une belle image qui s’évapore au fil de l’action. Les soi-disant chefs du restaurant qui se disent aussi artistes chevronnés, le cuisinier et sa compagne Henriette/Jeannette – Al Ginter et Mady Durrer, drôles et très à l’aise dans leur duo de la Frittparade – tentent de cacher leur jeu.

Ils se sont approprié le commerce en tuant le propriétaire Henri, un crime que sa fille Catherine-Frittekätt veut venger dès l’arrivée de ses cousins – le duo pittoresque Serge Tonnar et Misch Feinen en grande forme – et avec l’aide de sa tante, déclarée folle – Annette Schlechter dans une performance excentrique. Pour le rôle de Catherine le choix de Larisa Faber est excellent: elle a le don de virer en un tournemain de la pauvre petite fille moche en vivace jeune femme décidée qui s’impose en vengeresse implacable.

Une histoire de crime et d’usurpation qui après des étapes cocasses, intégrant, à côté des comédiens cités, Gianfranco Celestino (qui signe aussi la chorégraphie), Nilton Martins, Katie Roch, Sabine Tonnar-Stoltz, trouve le chemin de la vérité.

Frittparade 2000, un spectacle bien rythmé qui se moque de tout, veut avant tout divertir et mettre en valeur le plaisir de jouer.

Représentations à 19.30h: à Wiltz place des Martyrs du 14-20/6, à Remich place Dr. F. Kons du 28/6-4/7, à Echternach place de la kermesse A Kack du 12-18/7, à Luxembourg Glacis du 26/7-1/8. I nfos et tickets: www.maskenada.lu ou tél.: 27.48.93.82.