Coup d’arrêt pour Nadal, coup d’éclat pour Muller

Rafael Nadal ne réalisera pas un troisième doublé Roland-Garros/Wimbledon: l’Espagnol a cédé sur le gazon anglais au terme d’un match épique lors des huitièmes de finale face au serveur-volleyeur luxembourgeois Gilles Muller lundi.

Forfait en raison d’une blessure à un poignet l’an passé, le Majorquin n’a plus atteint les quarts depuis 2011. Mais il semblait en capacité de mettre fin à la disette après son dixième titre à Roland-Garros et trois premiers matches facilement négociés à Londres. Contre Karen Khachanov au tour précédent, le Majorquin de 31 ans avait égalé son record de sets gagnés consécutivement: 28, en comptant son parcours écrasant à Roland-Garros. Contre Muller, il avait remporté quatre de ses cinq précédents duels.

Mais sa seule victoire contre l’Espagnol, le joueur du Grand-Duché l’avait obtenue à Wimbledon (2005, 2e tour). « Je perds au quatrième tour, ce n’est pas le résultat que j’attendais (…) Je ne voulais pas perdre ce match. C’est dur de voir ça de façon positive. Oui, j’ai gagné des matches, j’ai mieux joué que lors des années précédentes, c’est vrai. En même temps, je me sentais prêt pour faire de grandes choses. J’ai donc perdu une opportunité », a expliqué l’Espagnol, dont le dernier des titres à Londres date de 2010. A 34 ans, Muller réalise lui la meilleure saison de sa carrière, marquée par deux premiers titres ATP remportés à Sydney en tout début de saison et à s’Hertogenbosch lors de la préparation sur herbe. Au bout de 4 h 47 min de jeu, il a fait céder Nadal sur sa cinquième balle de match.

« C’est la plus belle victoire de ma carrière (…) Cela aurait été vraiment dur à digérer si j’avais perdu mais d’un autre côté, j’avais le sentiment d’avoir fait du mieux que je pouvais », a réagi cet attaquant pur comme on n’en fait plus, opposé au prochain tour au Croate Marin Cilic.

Les réactions du web