Conchita Wurst révèle sa séropositivité au HIV

Conchita Wurst, la diva à barbe autrichienne qui avait remporté en 2014 le concours de l’Eurovision, a révélé dans le nuit de dimanche à lundi être séropositive au HIV, disant vouloir mettre fin à un chantage et lutter contre la « stigmatisation » des personnes porteuses du HIV.

« Le jour est venu de me libérer pour le reste de ma vie d’une épée de Damoclès: je suis positif au HIV », explique la chanteuse travestie barbue âgée de 29 ans sur sa page Instagram. « Cela n’a pas d’intérêt pour l’opinion publique mais un ex-ami me menace de révéler publiquement cette information personnelle, or je ne donne à personne le droit de chercher à me faire peur et à influencer ma vie ainsi », ajoute-t-elle.

Conchita Wurst, devenue depuis son sacre à l’Eurovision une icône et une ambassadrice de la cause homosexuelle dans le monde, a ajouté « espére(r) donner du courage et faire un nouveau geste contre la stigmatisation des gens » porteurs du HIV. Tom Neuwirth – son nom à la ville – a précisé que sa famille connaissait « depuis le premier jour » sa séropositivité, et en avoir aussi informé le reste de son entourage. « Je suis en bonne santé et je suis plus fort, plus motivé et plus libéré que jamais », a assuré la diva, qui a précisé que le HIV dans son organisme était « depuis de nombreuses années et sans interruption sous le seuil de détection ».