Le «cœur bleude l’Europe» menacé / L’Albanie et la fée hydroélectricité

Simon Rico / La Vjosa, l’un des derniers fleuves sauvages d’Europe, coule entre Grèce et Albanie. Elle pourrait bientôt être couverte de barrages. Tirana mise sur l’énergie électrique pour développer le pays. Une stratégie qui inquiète. Hormis la mer, nous avons tout.» Voilà ce qu’annonce fièrement le grand panneau placé à l’entrée de Përmet. Au-dessus
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.