Climat, bidonvilles: le monde change, les humanitaires aussi / Handicap International

Claude Briade /Je suis triste de dire que Beira va entrer dans l’histoire comme la première ville entièrement détruite par le changement climatique». C’est avec cette annonce de la très respectée Graça Machel que j’ai atterri à Beira, dix jours après le passage du cyclone Idai au Mozambique. Si cette phrase résonne si fort en
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.