Cette petite étincelle de liberté

Les droits de la femme avancent. Mais pour passer de la théorie aux faits,il reste un monde de tradition et de violence Thierry Nelissen / La réalisatrice yéménite Khadija al-Salami raconte son parcours et son combat pour que les femmes arrêtent d’être soumises au nom d’une coutumequi n’a finalement rien de fondamentalement humain. Elle est
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.