British Airways va faire payer la nourriture à bord de ses vols court et moyen courrier

La compagnie britannique British Airways a annoncé qu’elle allait dorénavant faire payer les en-cas distribués à ses clients de classe économique dans ses vols court et moyen courrier, à l’instar de ce que font déjà les compagnies à bas coût.

L’entreprise, qui s’allie pour ce faire à l’enseigne Marks and Spencer, a souligné qu’elle avait pris cette décision après une consultation de ses clients, qui lui ont, selon elle, répondu dans l’ensemble préférer une offre de meilleure qualité payante plutôt que des sandwiches gratuits. Jusque-là, les clients de la classe économique de British Airways avaient droit à un sandwich et à une boisson, compris dans le prix de leur billet.

« Le nouveau menu de British Airways, qui va remplacer les snacks offerts jusqu’à présent, comprendront des offres tirées d’une sélection de M&S Food », sur les vols de moins de cinq heures, a expliqué la compagnie dans un communiqué diffusé jeudi.

Le catalogue mettra à disposition des mets et plats à des prix échelonnés de 1 à presque 5 livres (1,15 à 5,80 euros), ainsi que des boissons non alcoolisées et alcoolisées payantes aussi. Les passagers de la classe affaires continueront d’avoir un menu spécial servi sans avoir à payer de supplément. Le nouveau système entrera en vigueur à partir du 11 janvier pour les vols au départ des deux principaux aéroports de Londres, Heathrow et Gatwick, avant d’être étendu.

« Je pense sincèrement que nous innovons et allons favoriser une nouvelle norme pour la restauration à bord des vols à courte distance », a estimé le PDG de British Airways, Alex Cruz. « Nos clients nous disent que nous sommes bons pour le vol et le service, mais qu’en terme de restauration, ils veulent pouvoir choisir au sein d’une offre plus variée de produits de qualité », a-t-il ajouté.

L’initiative de la compagnie se rapproche de celle de ses concurrentes à bas coût, comme Ryanair et EasyJet, qui font payer à bord les services de restauration depuis toujours. Des clients se sont plaints immédiatement, l’un d’entre eux, Lee Butterley, interpellant British Airways sur Twitter : « Il n’y a littéralement aucune raison de vous choisir vous plutôt qu’EasyJet ou Ryanair, du coup? ». Toutes les réactions des consommateurs n’étaient pas négatives toutefois: Jan Brian a ainsi tweeté qu' »au moins, il y aura une chance désormais d’avoir de la nourriture correcte à bord ».