Brexit: Un sommet européen « 4 à 6 semaines » après la notification

Le sommet de dirigeants européens qui suivra le déclenchement du Brexit par le Royaume-Uni se tiendra « quatre à six semaines » après la notification annoncée pour le 29 mars, a annoncé lundi à l’AFP une source européenne.

Le déclenchement fin mars du divorce, tel qu’il a été annoncé lundi par Downing Street, ne laisse pas « suffisamment temps » pour un sommet dans la première semaine d’avril comme initialement prévu. « On s’attend à ce qu’il faille environ 4 à 6 semaines pour préparer et mener les consultations entre les 27 Etats membres », a expliqué cette source. Aucune date n’est fixée pour l’instant, a-t-elle ajouté. Le Royaume-Uni a prévenu lundi l’UE qu’il déclencherait l’article 50 du Traité de Lisbonne le 29 mars, lançant ainsi officiellement les négociations sur le divorce.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a rappelé dans la foulée sur Twitter qu’il présenterait « sous 48 heures » après le déclenchement de la procédure du Brexit les « orientations de négociation » aux 27 autres Etats membres de l’UE. Les 27 devront alors se réunir rapidement en sommet pour fixer le cap et les « lignes rouges » dans les pourparlers. Cette période de 4 à 6 semaines laisse présager d’un sommet dans la même période que l’élection présidentielle en France, qui se déroulera en deux tours, le 23 avril et le 7 mai. « Nous sommes prêts à entamer les négociations », a réagi de son côté le porte-parole de la Commission européenne, Margaritis Schinas.