Berlin appelle Pyongyang et Donald Trump à la « retenue »

Le ministère allemand des Affaires étrangères a appelé mercredi Nord-coréens et Américains « à la retenue » après « l’escalade dans la rhétorique » entre le président Donald Trump et Pyongyang qui se sont mutuellement menacés de représailles militaires. « Nous suivons avec la plus grande inquiétude l’escalade dans la rhétorique autour de la péninsule coréenne, la situation est vraiment sérieuse.

Rajouter des, bruits de bottes,  ne va certainement pas arranger les choses, la voie militaire ne peut être une solution », a souligné le porte-parole du ministère, Martin Schäfer. « Nous appelons en conséquence toutes les parties à la retenue », a-t-il ajouté. Donald Trump a lancé des menaces apocalyptiques contre la Corée du Nord en raison de ses ambitions militaires, lui promettant le « feu et la colère » alors que Pyongyang a dit envisager de tirer des missiles près du territoire américain de Guam. Les propos du président américain signent une nette escalade dans la rhétorique de Washington face aux programmes balistique et nucléaire nord-coréens, qui ont valu à Pyongyang une septième volée de sanctions de l’ONU le weekend dernier.

AFP