Algérie, vingt ans après / Que reste-t-il de la «décennie noire»?

Pierre Daum, envoyé spécial / Bentalha, nuit du 22 septembre 1997: dans ce hameau agricole isolé aux confins de la périphérie d’Alger, plus de 400 villageois sont assassinés en quelques heures par des hommes du GIA, le Groupe islamiste armé. Le lendemain, M. Hocine Zaourar, un photographe de l’AFP, capte la douleur déchirante d’une femme
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.