A ficher / Les Archives nationales testent l’expérience participative

Jérôme Quiqueret / Un premier projet pilote propose aux volontaires de transcrire les actes mortuaires de soldats enrôlés dans l’armée napoléonienne. Les nouvelles technologies ne permettent pas seulement d’abolir les distances parfois décourageantes qui séparent le citoyen du dépôt d’archives ou de fouiller des fonds depuis chez soi. Elles permettent également de lancer des projets
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.