«De Stonehengeaux pyramides mayas» /Yaël Nazé, astrophysicienne, étoile de la vulgarisation

Michel Petit / Les astronomes luxembourgeois connaissent bien cette chercheuse belge, Yaël Nazé, invitée fréquemment par le cercle des astronomes ou par le professeur Massimo Malvetti, de l’université du Luxembourg. En dépit de sa mission première – l’enseignement et la recherche au FNRS, l’équivalent du CNRS français – la scientifique parcourt les auditoires dans son
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.