300 auxiliaires très spéciaux /Le Sicona engage des moutons pour remplacer ses faucheuses

Thierry Nelissen / Revenir aux fondamentaux de la nature et laisser, tant que possible, la faune et la flore s’équilibrer, pour des biotopes de plus en plus riches. La méthode n’est pas neuve, n’a rien de révolutionnaire. C’est plutôt un retour aux sources, une concession à la nature, une question d’équilibre écologique aussi. Au lieu
Cher lecteur, Cet article fait partie de l'offre prémium du Jeudi. Cliquez ---ici --- pour décourvir nos différentes formules d'abonnement. ---Abonnez-vous--- ou ---identifiez-vous--- pour lire le reste de l'article.